Fandub de Aku no Musume

 

"Fille du Mal"

("Aku no Musume" / "Daughter of Evil")

Initialement interprétée par VOCALOID Rin Kagamine

Première chanson de l'Evil Saga Devil Theater de VOCALOID

 

"Hahaha ! Bien, maintenant agenouillez-vous !"

 

Il était une fois, dans un lointain endroit,

Royaume maléfique qu'aucun n'affronta,

Où une jeune princesse de quatorze ans,

Cruelle et tyrannique, régnait en ce temps.

 

Sa demeure de meubles était richement ornée,

Et d'innombrables serviteurs s'y affairaient.

Elle possédait un cheval se nommant Joséphine,

Mais réclamait encore toutes les richesses du monde.

 

"Si je n'ai plus d'argent je ne trouve pas ça si terrible,

Je prends des gens au bout d'une corde voués à mourir.

Et ceux qui pensaient avoir un de ces jours ma perte

N'auront plus qu'à laver mes toilettes."

 

"Bien, maintenant agenouillez-vous !"

 

Cette fleur du mal, fleurissant lentement

Avec ses pétales aux couleurs damnées

Autour d'elle les mauvaises herbes se sont accrochées

Mais finiront par mourir un jour pour la nourrir.

 

La princesse un jour tomba amoureuse d'un homme

Aux cheveux bleus, du Royaume de l'Océan

Mais à son grand dam il choisit une autre fille,

La jolie princesse du voisin Royaume des Bois.

 

Quand la princesse le sut, elle fut emplie de rage

Elle alla voir son ministre, enfermé dans une cage

Pour ne pas être entendue, elle lui murmura

De détruire rapidement le maudit Royaume des Bois.

 

Beaucoup de maisons du royaume partirent en fumée

Et en même temps des milliers de vies s'éteignaient

Plus aucune pitié les gens du royaume ne ressentaient

La princesse avait bien trop tué.

 

"Ah, c'est déjà l'heure du thé ?"

 

Cette fleur du mal, fleurissant lentement

Avec ses pétales aux couleurs de sang

Même si cette belle fleur était si raffinée,

A cause de ses épines, tout le jardin elle a tué.

 

Combattre la princesse n'était pas tâche aisée,

Mais les habitants ne pouvaient plus se cacher.

Comme une nuée d'oiseaux, au château ils partirent

Une mercenaire rouge était là pour les conduire.

 

Toute la colère qu'ils gardaint toutes ces années,

Effaçant leurs peurs, maintenant les consumait.

Cette armée par la guerre contre les bois épuisée,

A la demeure de la souveraine se rendit quand même.

 

Une fois arrivés, la cour fut vite renversée.

Les serviteurs en profitèrent pour s'échapper.

La jeune princesse n'opposa pas de résistance,

Et, dans la nuit, fut capturée.

 

"Que vous êtes irrespectueux !"

 

Cette fleur maléfique, fleurissant lentement

Avec ses pétales aux couleurs funestes

Comment, dans le paradis qu'elle s'était créée,

Pouvait-elle finir par la main de l'homme coupée ?

 

Il était une fois, dans un lointain endroit,

Royaume maléfique qu'aucun n'affronta,

Où une jeune princesse que quatorze ans,

Cruelle et tyrannique, régnait en ce temps.

 

L'exécution était prévue pour quinze heures,

Et quand la cloche de l'église résonna,

La jeune fille qui fut jadis souveraine

Fut, sans dévouement, dans une cellule emprisonnée.

 

Le moment fatidique bien sûr arriva.

La cloche de l'église, pour elle, tintait faiblement.

Elle ne regarda même pas la foule l'attendant,

Et, une dernière fois, elle déclara :

 

"Ah, c'est déjà l'heure du thé ?"

 

Cette fleur du mal, fleurissant lentement

Avec ses pétales aux couleurs damnées

Les gens pouvaient parler d'elle sans arrière pensée

La fille du mal avait reçu ce qu'elle avait cherché.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site